Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La thématique :

Document unique: procédure de rédaction

Nous avons précédemment parlé des différentes étapes préalables à l’établissement du document unique. Ici nous expliquons les différentes démarches à suivre dans sa réalisation concrète.

Sensibilisation

A partir des photos prises et de notre base de données d’accidents du travail, nous pouvons constituer un diaporama mettant en lien les situations de travail et les risques afférents. C’est un excellent moyen de sensibiliser les salariés.

La suite logique du Document Unique est la mise en place des Fiches de Poste, accompagnée de formation.

Mise en place du PAPRIPACT pour les entreprises de plus de 50 personnes ou d’un plan d’actions simplifié pour les petites entreprises.

Le Document Unique doit être mis à jour une fois par an (pour les entreprises à partir de 11 salariés) et après chaque évènement significatif qui concerne la sécurité (par exemple un accident du travail, une nouvelle machine, etc.).

Depuis le 31 mars 2022, les différentes versions doivent être archivées au moins 40 ans et être tenues à disposition des (anciens) salariés concernés.

Transfert de compétences

Il s’agit de vous donner les moyens de réaliser en interne l’Évaluation des Risques Professionnels.

Le contenu type d’une formation est :

  • Une réunion de présentation de la démarche,
  • Une partie théorique (diaporamas),
  • Des exercices,
  • Un entraînement sur le terrain,
  • La remise des outils (support de prises de note et « Checklists »)

La durée sera adaptée à votre entreprise.

Mise à jour

La mise à jour du Document Unique doit être au moins annuelle sauf pour les entreprises de moins de 11 salariés. En tout état de cause, elle est à faire dans les cas suivants:

  • Lors de toute décision d’aménagement modifiant les conditions de travail ou impactant la santé ou la sécurité des salariés (utilisation d’un nouveau produit chimique dangereux par exemple)
  • Lorsqu’une information supplémentaire intéressant l’évaluation d’un risque dans une unité de travail est recueillie (par exemple, apparition de maladies professionnelles, pandémie due à la Covid-19).

Qualifications

Hygiéniste du travail et de l’Environnement avec plus de 20 ans d’expérience dans le domaine, Daniel Schmidt est enregistré en tant qu’IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels) auprès de la DREETS Grand-Est.

Auteur :

Daniel Schmidt

Daniel Schmidt

Hygiéniste du travail et de l’Environnement avec plus de 20 ans d’expérience dans le domaine, Daniel Schmidt est enregistré en tant qu’IPRP (Intervenant en Prévention des Risques Professionnels) auprès de la DREETS Grand-Est.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laissez-nous / let us / lassen Sie uns

Vos commentaires / Your comments / Deine Kommentare

Vos remarques et vos commentaires sont attendus. Pour poser vos questions, veuillez utiliser plutôt le formulaire de contact.

English :

Your remarks and comments are expected. To ask your questions, please use the contact form instead.

Deutsch :

Ihre Bemerkungen und Kommentare werden erwartet. Um Ihre Fragen zu stellen, verwenden Sie bitte stattdessen das Kontaktformular.

Avis clients

Ils parlent de nous.

Nous avons déjà eu la chance de travailler sur différents projets avec plusieurs entreprises.